Labyrinthe du Château de Rosières (21610)

Article

Le site

Labyrinthe CHATEAU-DE-ROSIERES

Crédit photo : www.une-annee-en-cote-dor.com

Voici un site exceptionnel, à 2,5km au Sud du village de Saint-Seine-sur-Vingeanne, situé à l’Est de la Côte d’Or et à la limite de la Haute-Saône, (Bourgogne Franche-Comté).

Vous pouvez visitez le Château, mais notre propos porte ici sur le labyrinthe octogonal.

Ouvert tous les jours, accès aux extérieurs 1€.

Le parcours

Continuer la lecture

Château de Quéribus, Aude (11)

Article

Découvertes

DE-LOINPerché sur les premières crêtes des Pyrénées au levant, cet édifice est décrit comme un château, une forteresse permettant de contrôler la région. C’est sans doute ce qu’il est devenu à travers les siècles. La première mention de son existence date de 1021. Son nom, Quéribus, signifie “Rocher des buis”.

Continuer la lecture

Bay-sur-Aube, église Saint-Hippolyte

Article

Église de Bay-sur-Aube - Façade Ouest

Église de Bay-sur-Aube – Façade Ouest – Crédit photo Jean-François Feutriez

Je vous propose l’étude de la Géométrie Sacrée et géobiologique de l’Église Saint-Hippolyte de Bay-sur-Aube (52160).

Cela nous permettra de mieux cerner le fonctionnement de ce lieu de guérison dont il est dit que les béquilles des stropiats guéris s’entassaient sous le proche encore au début du siècle dernier.

C’est également un lieu d’initiation. Continuer la lecture

L’approche du Dragon

Partage

L’approche du Dragon expliquée ou Comment votre jardin peut être une ressource pour vous relier aux Mondes Spirituels.

La bioénergieLa géobiologieLes Esprits de la Nature et les ÉlémentauxLe tracé régulateurLes Végétaux, les Quatre Éléments et les Métaux et MinérauxLes Quatre DirectionsGuidance

Notre corps est constitués de sept corps :

  • le corps physique
  • le corps éthérique,
  • le corps astral,
  • le corps mental,
  • le corps causal,
  • le corps bouddhique,
  • et le corps atmique.

Chacun de ces corps est inscrit dans le Plan du même nom. L’ensemble de ces Plans constituent l’environnement (subtil). Et chacun des Plans est subdivisé en dimensions (D). Bien sûr, tous ces Plans, toutes ces dimensions et donc tous ces corps sont intimement liés.

Ce qu’il faut comprendre c’est que ces corps rayonnent (vibrent) et que leur rayonnement va influencer et être influencé par l’environnement; autrement dit, échanger des informations en permanence.

guillemets début

Retenez ceci : tout est vibration et toute vibration porte une information.

clefDans le jardin, nous allons utiliser ce principe d’échange multidimensionnel pour nous revitaliser, nous détendre, lâcher-prise, nettoyer des mémoires, etc.

La géobiologie est l’étude de l’influence de l’environnement sur le vivant. Gaïa, notre Terre-Mère, est constituée des sept mêmes corps que nous, inscrit dans les sept mêmes Plans. Nous sommes donc en interaction permanente avec Gaïa.

Ainsi, dans le Plan physique de Gaïa, nous allons trouver les arbres, les rochers, les lapins… Bref, tout ce que nous voyons de nos yeux physiques, et ce que nous ne voyons pas directement comme les nappes phréatiques, les cours d’eau souterrains, les failles…

Dans les Plans plus subtils, nous allons trouver d’autres phénomènes liés à des Plans précis, par exemple :

  • le réseau Hartmann/Fer est dans le Plan astral (7ème et 8ème dimensions = 7D et 8D)
  • le réseau Palm/Étain est dans le Plan mental (17D et 18D)
  • les vortex de niveau 1 dans le Plan éthérique (5D)
  • etc…

Voici la liste des types de phénomènes connus :

  • Les réseaux géomagnétiques ou géobiologiques, polarisés ou non, en résonance avec un métal ou un minéral, terrestres ou intraterrestres; vous pouvez les imaginer comme un maillage régulier autour de la Terre.
  • Les vortex, lévogyres ou dextrogyres, terrestres, toujours par deux et reliés par un lien; vous pouvez les imaginer comme des spirales de quelques dizaines de mètres à plusieurs centaines de mètres selon leur puissance.
  • les cheminées cosmotelluriques, positives ou négatives, terrestres ou intraterrestres; vous pouvez les imaginer comme une fleur : un bulbe à une centaine de mètres sous terre, une tige de quelques centaines de mètres et une corolle au sommet. En outre, elles possèdent entre zéro et huit bras dont l’extrémité est très négative. Elles ont la particularité d’avoir une conscience.
  • Les courants telluriques, toujours positifs et terrestres; vous pouvez les imaginer comme des flux d’énergie de diamètres très variables.
  • et les Ley lines, toujours positives, intraterrestres, sont de puissantes lignes d’énergie; elles ont la particularité de relier des lieux sacrés.

Enfin, il existe des points précis qui sont la conséquence de la superposition de plusieurs de ces phénomènes et dont l’influence sur nos corps sera remarquable.

Ainsi tous ces phénomènes sont en interaction avec nous. Malheureusement, ils peuvent être pollués (imaginez un réseau qui traverse une centrale nucléaire…).

guillemets débutNote : Le terme “polluer” signifie ici “dégrader par l’introduction d’éléments extérieurs”; il informe d’une constatation et n’a aucun sens péjoratif. Je précise cela afin de ne pas vous choquer si vous lisez : “…pollué par un défunt” par exemple. Ceci est précisé.

clefDans le jardin, une fois la liste des phénomènes établie et éventuellement dépollués, nous serons à même de définir des espaces.

Sur le Plan éthérique et le Plan mental vivent de nombreux Être invisibles. Leur rôle est de soutenir l’équilibre de Gaïa. Nous pouvons les classer pour mieux les appréhender.

Nous trouvons, les Esprits de la Nature, parmi :

  • les esprits des animaux;
  • les esprits des végétaux;
  • les esprits des minéraux.

Les Élémentaux, dont :

  • les Gnomes liés à l’élément Terre,
  • les Sylphes et les Sylphides liés à l’élément Air,
  • les Salamandres liés à l’élément Feu,
  • les Ondins et les Ondines liés à l’élément Eau,
  • mais aussi les Fées des quatre éléments…

Les Peuples de la Terre, dont :

  • les Elfes,
  • les Faunes,
  • les Nains,
  • les Licornes…

Il en existe beaucoup d’Autres. Leurs actions sont précieuses en de multiples circonstances : soins, purifications de lieux, dynamisations… Lorsque nous œuvrons pour Gaïa, ils sont très disponibles pour nous aider.

clefLes Esprits de Nature nous donneront beaucoup d’informations sur les pollutions qui les affectent et Ils nous apporteront beaucoup de solutions également. En collaborant avec eux, nous pourrons mettre en place des solutions qui ne leurs nuisent pas.

La Nature est organisée selon des constantes universelles telles que Phi (le nombre d’or, 1,618) ou Pi (3,14159) pour les plus connus. On utilise fréquemment également √2, √3, √5. Ces nombres sont le résultat d’assemblages géométriques et peuvent être démontrés arithmétiquement. Nous les retrouvons à toutes les échelles de la Création, des atomes aux galaxies aussi bien dans les distances que dans les angles.

guillemets début

C’est la notion de proportion qu’il faut retenir.

Or, nous avons vu que tout est vibration. En conséquence, en utilisant les proportions des Constantes Universelles, notre création – notre jardin – pourra entrer en résonance, en harmonie, avec la Nature.

Les bâtisseurs de cathédrales maîtrisaient parfaitement cet art. On parle de Géométrie Sacrée. Ainsi, par exemple, les proportions d’une cathédrale la rende parfaitement réceptive au divers phénomènes cosmotelluriques énumérés plus haut.

clefLe tracé régulateur est la méthode de tracé basée sur la Constante Universelle que nous choisissons pour l’élaboration du jardin. Le choix se fera en fonction du terrain, de la maison, des objectifs…

Chaque végétal est en lien avec un des Quatre Éléments. Si le jardin à une forte présence d’eau par exemple (source, courant souterrain, etc.), nous le rééquilibrerons en utilisant des végétaux à dominante de Terre, de Feu et d’Air.

Dans le même esprit, un réseau Fer (Curry) peut être dynamisé par un végétal en résonance avec le Fer (comme le Forsythia par exemple). Certains réseaux résonnent avec un Minéral et non avec un Métal (par exemple le réseau cristallin avec le Cristal).

clefAinsi le choix des végétaux va permettre d’équilibrer, de rééquilibrer ou de dynamiser les espaces.

Tout ce qui naît sur Gaïa (et ailleurs) est polarisé. Ainsi, un rocher a une orientation naturelle qui lui a été donné à sa “naissance”. Cette orientation se résume à deux axes : Nord/Sud et Cosmotellurique (Ciel/Terre); l’orientation Est/Ouest est une conséquence des deux autres. Ainsi, en respectant l’orientation d’origine des éléments de la Création, nous tendons à plus d’équilibre. Remarquez qu’il est plus évident de réorienter un rocher qu’un arbre… quoique! Un végétal mal orienté (s’il est déplacé par exemple), sous l’influence des nouvelles polarités, va modifier sa structure interne – dans la souffrance – .

clefDans le jardin, à la réalisation, il faudra donc prendre soin de respecter les orientations.

Ce travail se fait en collaboration avec le Gardien du lieu et des Présences spirituelles spécialisées dans tous les domaines nécessaires en fonction des besoins.

guillemets débutJe les remercie du fond du cœur pour leur collaboration !