La Madonne de Dampvalley-lès-Colombe

Partage

Historique

La Madonne de Dampvalley est un site surprenant par son organisation. En effet, outre son tumulus spiralé de 10 m de haut et de 18 m de diamètre, une dizaine de “constructions” s’éparpillent sur près de 3000 m2.
Un petit panneau à l’entrée (côté parking) nous explique que ce site a été construit par les villageois, à l’initiative de l’abbé Christin de Dampvalley-lès-Colombe. En effet, en 1854, alors qu’une épidémie de choléra fait rage, celui-ci demande à la Sainte Vierge de protéger son village. Sa prière exaucée, c’est le cœur plein de gratitude qu’ils se sont mis à l’ouvrage. “Demandez et vous recevrez”…
Vous pouvez lire les détails de cette belle histoire sur le site internet de la commune de Damvalley-lès-Colombe. La Fête de la Madonne a lieu le 15 août et déplace de nombreux pèlerins.

Contexte

C’est mon amie Nicole Oudin, responsable de l’antenne IGA de Haute-Saône (Institut de Géobiophysique Appliquée®, association qui forment des géobiologues) qui m’a fait connaître ce site. Elle souhaitait que j’anime avec elle une rencontre avec ses adhérents, que je partage ma vision de la géobiologie et surtout mon approche “sensible” basée sur l’écoute du corps.

Ainsi, durant cette magnifique journée, bien sûr nous nous sommes exercés dans des recherches de phénomènes, mais la plus forte expérience de la journée fût de parcourir le site tel qu’il nous avait été montré par le Gardien du lieu, durant la préparation de cette journée.

Il est difficile de décrire avec des mots ce que nous avons ressentis sur ce lieu, ainsi que de généraliser, néanmoins je crois pouvoir dire que tout le monde était d’accord avec les mots paix, sérénité, douceur, félicité ou encore déférence.

Le parcours

Madonne de Dampvalley - Plans.pdf

Cliquez pour télécharger le plan : Madonne de Dampvalley – Plans.pdf (7Mo)

La proposition est celle-ci : stationnez 2 ou 3 min sur chaque point. Il n’y a rien à faire, juste être présent, en conscience que ce site est une invitation à la gratitude et au recueillement. Comptez 45 min pour le parcourir dans sa totalité.

Le départ est à l’opposé du parking (parking est un grand mot pour désigner l’espace qui n’est plus dans le passage du chemin et qui empiète sur le site). En effet, les villageois venaient du village à pieds par le Nord, par un chemin de croix; l’accès en voiture se fait par le Sud (voir accès plus bas).

Curiosité

Au point n°2 gît une pierre particulière : en effet dans sa masse est taillée l’empreinte d’un buste, surmonté d’un trou pour la tête. Lorsque la pierre était encore debout, elle invitait le pèlerin à se positionner contre elle, la tête face au trou, l’obligeant à regarder en direction du tumulus et plus précisément de la Vierge : ainsi il était guidé pour se “relier” à la Vierge Marie, lui rappelant concrètement l’objet de son pèlerinage.

Accès

Dampvalley-lès-Colombe (70000) se situe près de Vesoul en Haute-Saône (région Bourgogne-Franche-Comté). L’accès se fait par la D13 au Sud du village. Suivre panneaux touristiques “Madonne de Dampvalley”.

Coordonnées GPS 47.622460, 6.245427
ou J6CW+X5 Dampvalley-lès-Colombe

Merci de respecter ce site et la dévotion de ceux qui l’ont construit; n’escaladez pas le tumulus, les pierres s’échappent facilement; évitez de pique-niquer sur l’autel, etc.

À proximité, sur la D13, il y a la “Pierre qui vire”, un dolmen.

Si vous avez expérimenté le parcours, partagez vos impressions dans les commentaires !