Mission de Vie

Le But

Il n’y a pas si longtemps, à force de galère, à force d’épuisement, à force d’échecs en tous genres, je me suis demandé : “Mais qu’est-ce que je fais ici, sur cette Terre ? À quoi tout ça sert ? Le but de la vie est-il d’amasser du fric pendant 60 ans avant de crever d’une maladie ? Et pourquoi toute cette souffrance, celle que je vis et celle que je vois (horrifié!) dans le monde ?”… En clair, quel est le but de la vie ? Y en a-t-il même un ?

À l’époque, je me croyais athée. Je dis “je me croyais” car il y a toujours eu au fond de moi quelque chose qui brillait intensément; quelque chose d’enfouis mais quelque chose de bien vivant. Je me suis toujours dis que j’étais paranoïaque ! Je me sentais toujours observé. Non pas par les autres, mais par quelque chose en moi, justement. Et ce quelque chose me poussait tout le temps à faire de mon mieux. Bon, “mon mieux” était guidé par des schémas erronées… mais je dois reconnaître que cela me tirait nettement vers le haut quand même. En tout cas, malgré l’évidence de toutes mes chaînes, je pressentais en moi une sorte de Liberté Absolue, une Grandeur Joyeuse, des Possibilités Infinies ! Bref! Un truc qu’on pourrait appeler la Vie !

Il y avait la nature aussi. Car la nature, si peu qu’on l’observe, nous révèle immédiatement sa perfection. Avez-vous déjà pris le temps d’examiner la feuille d’un arbre ? Ou la détermination d’une fourmis ? Avez-vous déjà ressenti la puissance d’une vague ? Avez-vous déjà observé le soleil se coucher ? Avez-vous un idée de la complexité incroyable du corps humain ? Je veux dire, savez-vous ce qui ce passe dans votre corps lorsque vous croquez une pomme ?

Définitivement, la Perfection a nécessairement un But : s’expérimenter elle-même.

Les cadeaux

Cela n’a pas été aisé pour moi de le comprendre : tout est cadeau dans la vie.

Lorsque mon entreprise s’est effondrée, que je me suis senti humilié par la société, que tout ce que j’avais essayé de construire n’était plus qu’un petit tas de cendre… difficile d’y voir un cadeau ! Je me regardais comme un mort-vivant, complètement perdu. Je me sentais définitivement inadapté à cette société. Elle me renvoyait une telle violence ! Je ne parvenais pas à faire le lien entre ce que j’avais fait (de si mal !) et les conséquences catastrophiques de ce que je vivais. Heureusement ma famille et mes amis mon soutenus, merci à eux !

Il m’a fallu du temps pour comprendre que véritablement on ne récolte que ce que l’on sème. Aujourd’hui, je rends grâce pour ce cadeau magnifique ! Ma vie entière a changé et jamais je ne me suis senti autant à ma place dans ce monde (je vous invite à écouter David Laroche et les 3 types de cadeaux, vidéo YouTube).

La Mission

Dans ma vision, nous nous réincarnons. Autrement dis, nous faisons le choix de venir sur Terre expérimenter quelque chose, grandir. C’est notre but. Notre but commun est de retrouver l’Univers qui est en nous, ne faire qu’Un. Et pour porter ce but, nous nous sommes définis une Mission. Cette mission est toujours tournée vers les autres. Lorsque je sers les autres, je grandis, ma conscience s’élève.

Et lorsque je m’égare de ma mission, la vie me le signale… avec plus ou moins de force selon ma surdité ! Et lorsque je suis sur le bon chemin, la vie est une succession de miracles ! Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de difficulté. C’est plutôt que chaque difficulté est un signe pour me montrer quelque chose que je n’ai pas encore résolu; une marche à gravir pour grandir et pour mieux servir les autres.

Les dons

Les dons sont des outils, des facilitateurs, pour mener à bien notre Mission. Ils proviennent parfois de capacités développées dans des vies antérieures. Ils peuvent être des cadeaux d’ancêtres ayant développés des capacités. Ou des cadeaux de Présences qui nous soutiennent. Nous en avons des dizaines, parfois on ne sait pas comment les utiliser. Pour ma part, une Présence m’a révélée avoir le don de travailler les alliages de cuivre. Sincèrement je ne vois pas comment mettre à profit ce don… Mais cette information lorsqu’elle m’a été offerte, m’a ouvert l’esprit sur la possibilité d’un chemin à la fois long et ouvert. Le cadeau est déjà là !

Trouver sa Mission et ses dons

Par l’introspection et la méditation. Vous pouvez aussi faire la liste de tout ce que vous aimiez faire lorsque vous étiez enfant. Vous verrez se dégager des constantes.

Ce n’est pas toujours facile. Nous sommes un gros oignon recouvert de pelures. Chacune de ces pelures est une protection, un filtre devant notre cœur. Parfois le résultat d’une éducation, parfois d’une expérience mal vécue, parfois d’une croyance infondée. Toujours d’une peur. Il sera parfois nécessaire d’enlever quelques unes de ces pelures pour y voir plus clair. Car même si ce que je cherche est au fond de moi, mon regard sur le monde (et moi-même) est tellement déformant qu’il peut être vraiment difficile de se retrouver. C’est pourquoi il est parfois utile de se faire aider, non pas par un psychologue car la réponse n’est pas dans le mental mais bien dans le cœur.

Mais, là où la Vie est merveilleuse (je vous parlais de miracles plus haut !), c’est que chaque petit pas que vous ferez en direction de votre chemin sera mis en évidence par les retours (comme les faux pas en somme). Il ne vous reste plus qu’à vous laisser guider, relever les défis qui se présente à vous, jouir de ces nouvelles ouvertures ainsi créées ! J’ai publié récemment une interview de Thomas d’Asembourg sur le bonheur : “Être heureux n’est pas nécessairement confortable”, magnifique!

Alors bien sûr on peut parfaitement vivre sans connaître sa mission. Mais la connaître m’aide à faire chaque jour des choix dans ma vie. Cela m’aide à voir les opportunités qui se présentent. Cela m’aide à voir les apprentissages qui me sont nécessaires. Cela m’aide à mesurer des progrès. Et, aussi, cela m’aide à avancer quand le chemin est rude. Cela donne un sens à mes pas. Je retire beaucoup de joie ! On parle d’accomplissement. Et, finalement!, cela sert mes frères et mes sœurs ! Merci à la Vie !

La mission ou la possibilité de contribuer

Ajout du 12 août 2017

Je voudrais préciser que “la mission” exprime un élan intime; il ne s’agit pas de nourrir l’égo à travers l’estime de soi. En cela elle ne doit pas être ressentie comme une charge. Si l’idée d’avoir une mission vous amène au mal-être, laisser tomber cette idée.


ImportantQuoiqu’il vous soit proposé, soyez vigilant.
Faites preuve de discernement.
É
coutez votre cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*