Château de Quéribus, Aude (11)

Découvertes

DE-LOINPerché sur les premières crêtes des Pyrénées au levant, cet édifice est décrit comme un château, une forteresse permettant de contrôler la région. C’est sans doute ce qu’il est devenu à travers les siècles. La première mention de son existence date de 1021. Son nom, Quéribus, signifie “Rocher des buis”.

LOGIS-DU-CHATELAINMais, lorsque vous vous trouvez au pied de cette façade, vous avez bien la sensation d’être devant un édifice particulier… mais pas d’un château !

BAIE-A-MENEAU-Eric ANDREOLICette baie monumentale laisse apparaître une bizarrerie architecturale, un mur biais… La question qui s’impose alors au géobiologue : y aurait-t-il un courant tellurique ?…

En entrant, on découvre un monumental pilier et quatre croisements d’ogives asymétriques. Époustouflant !

PILIER-ET-CROISEE-D-OGIVES

Étude

Avec l’accord du Gardien du lieu, voici l’étude géobiologique de la salle du pilier, où nous trouvons :

  • un réseau Peyré/Cu N5 positif (en vert);
  • un réseau Curry/Fer N4 positif et négatif (en orange);
  • un réseau Wissmann/Pb N4 positif et négatif (en gris);
  • un réseau Lipnick/Ag N5 positif et négatif (nr = non représenté);
  • un vortex N2 sue le pilier (nr);
  • une cheminée positif arc-en-ciel sur le pilier avec deux bras sur les point 2 et 4 (vois plus bas)( en rouge);
  • un courant de crête provenant du Nord-Ouest et plongeant sur le pilier (nr);
  • un courant ascensionnel provenant du pilier et sortant par la fameuse baie (nr);
  • une Ley line Marie N1 et un tube magique joignant le Château de Peyreperthuse au Nord-Ouest (nr).

queribus-géobiologie-zoomqueribus-géobiologieParcours

Pour vivre les énergies de ce lieux, le parcours consiste à se placer pendant 4 minutes tour à tour sous les quatre croisées d’ogives en commençant par celle au Sud-Est et en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre; on termine en se plaçant contre le pilier. C’est un bon endroit pour remercier.

Sur place, le premier point se situe en haut des escaliers en bois; pour se placer contre le pilier, remontez sur son socle hexagonal.

Toutes ces magnifiques photos sont la propriété d’Eric Andreoli du site L’Aude et les Corbières (audephoto-overblog.com).

2 Des réflexions sur “Château de Quéribus, Aude (11)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*